Du naturel pour soigner les lèvres gercées

Nov 14, 2014 by

Du naturel pour soigner les lèvres gercées

Quand il commence à faire froid, une zone du corps est particulièrement sensible, ce sont les lèvres. Cette fragilité est due à leur finesse et au fait que les lèvres sont des « semi-muqueuses », non pourvues de protection comme sur la peau (« film hydrolipidique »). De plus, elles sont très exposées… aux agressions.

Comment se présentent les lèvres gercées ?

La peau desquame, on aperçoit des petites fissures. La peau est sèche, il en résulte un inconfort constant. C’est douloureux quand on sourit ou que l’on mange des aliments acides. Pour lutter contre la déshydratation des lèvres, on a tendance à passer la langue. Cela ne fait qu’agresser davantage cette zone sensible.

Agir avant que les gerçures s’installent ?

Quand on parle de gerçures, on pense souvent à un produit que nous avons évoqué dans un article précédent. C’est le Dermophile Indien. Mais il y a aujourd’hui d’autres produits, voire même des recettes de baume à faire vous-même. Pour éviter d’avoir les lèvres gercées, prenez l’habitude, dès les premiers frimas, de mettre du baume. Vos lèvres seront protégées grâce au film lipidique appliqué. Film qui n’existe pas de manière naturelle sur cette zone. Si vous n’avez pas de baume sous la main, évitez de vous lécher les lèvres. Les gloss ne vous protégeront pas : c’est du maquillage, pas un soin. Attention à certains sticks contenant de la lanoline (elle ne laisse pas passer l’air et ainsi, renforce la déshydratation des lèvres, elle entraîne aussi parfois des allergies de contact), des huiles essentielles pour la même raison et de l’huile de palme, pour des raisons environnementales cette fois-ci.

Des remèdes naturels

N’achetez pas à la légère. Lisez bien la composition et faites attention aux « faux amis » comme le rouge à lèvres. Votre stick, pour être efficace, doit contenir des huiles végétales : ricin, coco, karité etc. ; des cires : abeille, jojoba, argan etc. ; des agents formant un film protecteur : glycérine, beurre de karité ; vitamines A et E et ingrédients cicatrisants : aloe vera, calendula… Et vous pouvez fabriquer votre baume avec des recettes toutes simples. Exemple : Faites fondre au bain-marie 10 g de beurre de karité avec 3 g d’huile de sésame et 3 g de cire d’abeille. Incorporez une cuillère à soupe de miel.

Related Posts

Tags

Share This

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *